Mobileapplicationstores

Un site utilisant unblog.fr

 

iPhone OS, Android, Windows Mobile 6.5 : quel OS pour son mobile ? 1 avril 2012

Classé dans : Non classé — mobileapplicationstores @ 14 h 16 min

Plus que son écran tactile capacitif ou son ergonomie, L’App Store est certainement l’innovation la plus importante de l’iPhone OS. L’écosystème créé par Apple autour de son smartphone est le nouveau Graal de chaque constructeur, non seulement dans les téléphones, mais dans d’autres secteurs. Le système fait par exemple partie de l’offre des constructeurs de téléviseurs, désormais reliés à Internet.

iPhone OS, Android, Windows Mobile 6.5 : quel OS pour son mobile ? OS-mobilesQ-K-243308-3-300x178

 

Le nombre d’applications dans les magasins

Autant dire que tous les systèmes d’exploitation mobiles s’y sont mis, avec plus ou moins de succès. Le grand avantage de l’App Store de l’iPhone OS reste son catalogue ultra vaste. Approuvées (ou non) d’une main de fer par Apple, les applications sont au nombre de 150 000. Avec un tel chiffre, on trouve bien entendu tout et n’importe quoi, du plus intéressant et pratique au plus inutile et absurde. Mais l’App Store a surtout rendu l’achat d’applications facile. En un clic, l’utilisateur télécharge n’importe quelle application payante. Ses coordonnées bancaires étant conservées par Apple, il n’a pas le temps d’hésiter. L’achat d’impulsion est ainsi incité, comme avait su le faire Amazon avec son système d’achat 1-Click.

 

33-180x300

1-180x3002-200x300

 

Google et Microsoft l’ont bien compris en mettant respectivement sur pied un Android Market et un Windows Mobile Marketplace. Les deux proposent bien évidemment une facilité d’achat équivalente puisqu’il est possible de rentrer ses coordonnées bancaires une fois pour toutes.

Malheureusement pour ces deux concurrents sérieux d’Apple, leur magasin d’application semble bien maigre. Selon une étude indépendante datée de janvier dernier, l’Android Market n’en contient que 20 000, tandis que Marketplace fait figure de coquille vide en atteignant péniblement les 700 applications. Bien qu’il soit possible pour ce dernier OS de récupérer des applications également en dehors de ce magasin, la facilité d’utilisation en est toutefois réduite puisqu’il faudra les télécharger et les installer depuis son PC sous Active Sync. Avantage ici à l’App Store d’Apple.

 

 

L’armée américaine inaugure son magasin d’applications

Classé dans : Non classé — mobileapplicationstores @ 13 h 47 min

L’armée américaine inaugure son magasin d’applications size0-300x1992

Larmée américaine a lancé vendredi dernier, l’Army Software Marketplace. Il s’agit d’unmagasin d’applications prototype, qui ne contient que douze références pour l’instant. Il permet d’accéder à des programmes d’entrainements pour les soldats, à partir de terminaux souiOSet bientôt sous Android.

Développée par le CSDA (Connecting Soldiers to Digital Apps), les applications sont accessibles à l’ensemble des soldats américains. Evidemment, au fur et à mesure, l’offre sera étoffée. Le but est non seulement de permettre aux troupes de se former directement à partir de leurs terminaux (tablettes ou smartphones), mais aussi de concevoir des applications utilisables sur le terrain (principalement des outils de collaboration).

Seul problème, actuellement, aucun téléphone n’est à l’abri des regards. Tous peuvent être géolocalisés ou piratés. Le projet de l’armée américaine a donc de quoi étonner. Nous verrons à l’avenir comment il évoluera … Affaire à suivre.

 

 

Mozilla va lancer une boutique d’applications mobiles et PC

Classé dans : Non classé — mobileapplicationstores @ 13 h 33 min

Les développeurs pourront proposer leurs applis dès la semaine prochaine. Elles fonctionneront dans tous les navigateurs internet.

La fondation Mozilla vient concurrencer l’App Store d’Apple et l’Android Market de Google. L’éditeur de Firefox, troisième navigateur le plus utilisé au monde, a annoncé mercredi le lancement prochain du Mozilla Marketplace, un portail d’applications web.

Dès la semaine prochaine, les développeurs pourront proposer leurs applications écrites en HTML5, JavaScript et CSS, des langages de développement standard. Elles seront accessibles à tous les systèmes d’exploitation depuis le navigateur internet, qu’il s’agisse d’Android, d’iOS, de Windows Phone ou de Blackberry OS. Pour la fondation, ardente promotrice du logiciel libre, l’objectif est de permettre «aux développeurs de construire une application une fois et de la déployer partout». Selon Todd Simpson, directeur de l’innovation chez Mozilla, la fondation «libère le potentiel d’Internet et en fait une plateforme universelle de création et de consommation de contenu». Le Marketplace devrait être disponible pour les utilisateurs d’ici à la fin de l’année.

Pour la fondation Mozilla, le mobile est devenu une priorité. «Le navigateur est nécessaire mais n’est plus suffisant. Pour permettre à Mozilla de remplir sa mission, l’expérience de Firefox doit aller plus loin», déclarait il y a quelques mois Mitchell Baker, présidente de la fondation.

Un système d’exploitation pour mobile

Lors du salon du mobile qui se tiendra du 27 février au 1er mars, Mozilla dévoilera ainsi son projet de système d’exploitation (OS) mobile, Boot to Gecko, annoncé en juillet dernier. L’idée est de créer un OS basé exclusivement sur le navigateur et les applications en ligne, dans une approche semblable à celle de Google avec Chrome OS pour les ordinateurs portables. Le Marketplace de Mozilla servira à alimenter le futur OS mobile, face à Android et iOS qui profitent de catalogues d’applications très larges.

Mercredi, la fondation a aussi présenté son projet Mozilla Persona, un moyen de «gérer l’ensemble de l’identité en ligne de l’utilisateur». Derrière ce concept, Mozilla proposera en réalité un système simplifié de connexion aux sites internet. D’après Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, interrogé par Le Figaro, Persona est une réponse aux «modèles centralisés commeFacebook Connect, Google Friend Connect ou Sign in with Twitter». «La centralisation n’est pas dans l’esprit de l’Internet, puisqu’elle donne énormément de pouvoir à une organisation», affirme-t-il. Persona permettra à l’utilisateur de choisir, selon le site visité, l’identité avec laquelle il souhaite se connecter en l’associant à l’une de ses adresses mail professionnelles ou personnelles. «Un utilisateur qui utilise Persona n’a qu’un seul bouton pour s’identifier et Mozilla n’est pas au courant que l’utilisateur s’est connecté», déclare Tristan Nitot.

Persona sera également au cœur du Marketplace de Mozilla. «L’idée du Marketplace, c’est que lorsqu’un individu achète une application, elle soit disponible sur différents terminaux. Il faut un système d’identification commun pour qu’il puisse utiliser l’application achetée sur son smartphone depuis son ordinateur», explique Tristan Nitot.

 

 

Lenovo lance un magasin d’applications Android pour les entreprises Grâce au Lenovo Enterprise App Shop, les professionnels pourront mettre en place des boutiques applicatives Android dédiées à leurs employés. Une offre complète.

Classé dans : Non classé — mobileapplicationstores @ 10 h 27 min

Lorsque vous achetez une tablette du constructeur chinois Lenovo, vous pouvez accéder à une boutique applicative maison, l’App Shop, en plus du traditionnel Google Play (ex Android Market).

La firme décline aujourd’hui ce concept dans une version professionnelle, le Lenovo Enterprise App Shop. Le but n’est pas ici de distinguer les applications pro des titres grand public, mais de permettre aux entreprises de créer des boutiques adaptées à leurs employés, et de proposer de nouvelles options aux éditeurs.

Les sociétés pourront ainsi faire des achats de licences en masse, proposer des applications maison (uniquement en interne), filtrer l’accès aux logiciels (liste noire de titres interdits ou liste blanche de références autorisées), gérer les droits d’accès des utilisateurs, disposer de statistiques avancées, etc. La boutique pourra même être mise aux couleurs de l’entreprise.

Une offre basée sur le catalogue de MobiHand

Le tout est compatible avec tous les terminaux Android pourvus de la version 3.1 et supérieur de l’OS. L’outil de gestion App Shop Manager est accessible en mode SaaS. Enfin, le catalogue de logiciels et les fonctionnalités évoluées de cette offre sont directement issus d’un partenariat signé avec MobiHand.

« De plus en plus de salariés utilisent leurs appareils mobiles personnels au travail, il devient essentiel pour les entreprises de gérer les applications propriétaires et tierces utilisées par ces salariés, explique Stéphane David, directeur commercial entreprise & secteur public, Lenovo Europe du Sud. Nous avons créé un magasin d’applications mobiles spécialement conçu pour les entreprises. Il intègre le protocole LDAP et supporte les différentes plates-formes Android afin de faciliter la gestion de l’infrastructure informatique. Il permet également d’offrir aux utilisateurs des applications adaptées à leurs besoins pour accroître leur productivité. »

Cette offre dédiée aux entreprises est cohérente avec la stratégie du constructeur, qui, rappelons-le, propose une tablette Android professionnelle dans la gamme ThinkPad.

 

 
 

Millenium Development Goal |
gucci158 |
Blog du niveau intermédiaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus